Auteure et metteuse en scène, Karima El Kharraze se forme au jeu, à la littérature comparée et aux arts du spectacle à la Sorbonne Nouvelle, Paris X-Nanterre et au Theater Institut de Bochum en Allemagne. Elle assiste Rolf Kasteleiner sur la performance B.L.I.N.D et Catherine Boskowitz sur La Dernière interview de Jean Genêt avec Dieudonné Niangouna. Depuis 2012, Karima El Kharraze explore les liens historiques qui relient les quartiers périphériques en France et au Maroc dans le spectacle Arable créé en 2013 (texte publié aux Editions du Cygne) et le webdocumentaire Casamantes réalisé par Hélène Harder et soutenu par le CNC. Sa pièce, Le Cafard et L’Orchidée, a été créée en mars 2017 au Collectif 12. Dans le cadre du dispositif de compagnonnage du Ministère de la Culture, elle assiste en 2016 le metteur en scène Ahmed Madani sur le spectacle F(l)ammes et prépare la maquette d’une pièce adaptée du roman Le Coeur est un chasseur solitaire de Carson McCullers. 

 

 


Je suis née rue Jean-Jacques Rousseau

Mon père cramait les cafards au chalumeau

Il y en avait partout

Ils sortaient surtout la nuit

Ils léchaient les éclaboussures d’huile de friture.

Sur le mur de ma chambre le plâtre effrité dessinait un garçon aux cheveux frisés

Lippu et à la pomme d’Adam proéminente.

Mon père m’apprend des mots en marocain

Un privilège la langue paternelle

Le français c’est la langue de l’école

Notre langue à nous les enfants.

Effort et tension toute dans la main contenue pour tracer parfaitement les petites lettres

En scripte ou en attaché.

 

 

Arable - Karima El Kharraze