Arable au Théâtre 95

Vendredi 26 mai 2017 - 22h

 

Spectacle tout public à partir de 14 ans

 

Le Maroc et la France. Deux pays, deux langues et une histoire emmêlée. Deux actrices aux cheveux frisés, aux deux nationalités sont une seule femme enfant, adolescente puis adulte en (dés)équilibre sur ces deux terres. À travers elle(s), Karima El Kharraze, née en France dans les années 1980 de parents marocains raconte son histoire, indissociable d’une histoire sociale française et de sa mémoire.

 

Avec pudeur et délicatesse, elle interroge les stigmates et les stéréotypes, “de la fille arabe sous couvre-feu à la beurette intégrée”, Karima El Kharraze met au centre une identité délaissée à la périphérie, spatiale et sociale. Arable remue les profondeurs de la terre pour découvrir les racines, laisser éclore les boutures et “invoquer les possibles qui rendent fertiles le présent”.

 

 

Durée : 1h05

Texte et mise en scène : Karima El Kharraze

Avec Mouna Belghali et Estelle Lesage

Scénographie : Garance Coquart et Jonathan Debrouwer

Création lumières et régie générale : Laïs Foulc

Création sonore : Vincent Lendower

Costumes : Pauline Zurini

Régie : Philippe Bocage

 

Ce texte a reçu l'aide à la création du Centre National du Théâtre.

Production A Bout Portant et le Collectif 12, en partenariat avec le Théâtre Eurydice.

Avec le soutien du Conseil Général des Yvelines, de la DRAC IDF et d'ARCADI dans le cadre des plateaux solidaires.

 

 

Infos pratiques

Réservations au 01 30 38 11 99 ou reservation@theatre95.fr

Théâtre 95 – Allée du Théâtre – 95021 Cergy-Pontoise

Le parvis du théâtre donne sur l’avenue Bernard Hirsch.

RER A direction Cergy-le-Haut – Arrêt « Cergy-Préfecture » (40mn de Châtelet-les-Halles)

Ensuite : 300 mètres de la gare au théâtre par le secteur piétonnier.

 

Télécharger
DPArable.pdf
Document Adobe Acrobat 1.9 MB

Le Cafard et L'Orchidée


 

Babarota, un jeune cafard, se cache dans l'étrange salle d’attente d'un cabinet médical où Cattleya, une orchidée, s’ennuie. La seule amie de l’orchidée est Madame Flyna, une vieille aviatrice marocaine. Arrive Urs, le fils du docteur, qui vient parler à son père. Après avoir expliqué à Madame Flyna que les orchidées ne parlent pas, Urs est bouleversé quand il entend la petite voix enrouée de Babarota, le cafard. Madame Flyna qui déteste les cafards n’entend pas Babarota. Tous rêvent de quitter cet endroit mais ce ne sera possible que s’ils arrivent à s’entendre...

 

Mêlant théâtre et danse, Le Cafard et L'Orchidée explore l’empêchement sous toutes ses formes et les manières de le dépasser pour faire en sorte d’agir ensemble sur le (dés)ordre du monde.  

 

Texte et mise en scène : Karima El Kharraze

Madame Flyna : Mouna Belghali

Urs : Noé Favre

Babarota : Hicham Bourmani

Cattleya : Penelope Levy

Collaboration chorégraphique : Magali Duclos

Scénographie et lumières : Laïs Foulc

Création sonore : Jonathan et Jérémie Pontier

Costumes : Emilie Carpentier

Durée : 50mn

Tout public à partir de 7 ans

 

Une production le compagnie A Bout Portant en partenariat avec le Collectif 12

Avec l'aide de la DRAC Ile de France, de l'ADAMI, de la SPEDIDAM et d'ARCADI 

 

Création le 16 mars 2017 au Collectif 12 dans le cadre du festival Les Francos 

Jeudi 16 mars 2017 à 14h et 19h30

Vendredi 17 mars à 10h et 14h

Samedi 18 mars à 18h

 

Dates à Anis Gras (Arcueil)

Mercredi 26 avril 2017 à 10h30

Jeudi 27 avril à 14h30 et 19h30

 Vendredi 28 avril 2017 à 14h30

Télécharger
Dossier Cafard17.pdf
Document Adobe Acrobat 2.5 MB

Février 2017 : Début des répétitions de la création                           Le Cafard et L'Orchidée

Janvier 2017 : Spectacles à Casablanca

Octobre 2016 : Arable à Marseille

 Théâtre - Texte et mise en scène de Karima El Kharraze,

avec Mouna Belghali et Estelle Lesage

Régie : Philippe Bocage

compagnie À bout portant

Le 30 octobre 2016 à 17h - Salle Seita

 

Dans une langue poétique, ce monologue à deux voix est le récit de deux pays, deux langues, une histoire emmêlée. Le Maroc et la France. Deux actrices sont une seule et même enfant, adolescente puis adulte en (dés)équilibre sur ces deux terres. Un "je" scindé en deux corps et deux langues. A travers elle(s), Karima El Kharraze raconte son histoire.

Arable remue les terres intimes pour découvrir les racines, élever les boutures et invoquer les possibles qui rendent fertiles le présent.

Madame Flyna au festival Rumeurs Urbaines

 

Petite forme théâtrale

A partir de 6 ans

Texte et mise en scène : Karima El Kharraze

Jeu : Mouna Belghali

Costumes : Emilie Carpentier

Durée : 25 mn

 

 

 

De ses premiers avions en papier à son brevet de pilote, Madame Flyna en a traversé des épreuves pour devenir aviatrice. Dans le royaume du sultan Mohamed Ben Abdallah, l'école des pilotes n'était fréquenté que par des élèves qui s'appelaient Antoine, Louis ou encore Manuel... À partir d'interactions avec les petits et les grands, Madame Flyna est un spectacle court à installer partout pour interroger les rêves et les choix d'orientation auxquels nous sommes tous confrontés. Inspirée de la figure de Touria Chaoui, première aviatrice du monde arabe, ce spectacle se veut une invitation à toujours commencer par le rêve. 

 

 

Dans le cadre du festival Rumeurs Urbaines :

 

lundi 10 octobre 2016

9h30 école Jean Lurçat, 8, rue Jean-Perrin, 92230 Gennevilliers

14h20 école La Tour d'Auvergne, 71 rue Robert Schuman, 92700 Colombes

mardi 11 octobre 2016

9h30 école Victor Hugo, 58 rue des écoles, 92700 Colombes

14h école Ambroise Paré B, 11 rue Youri Gagarine, 92700 Colombes

vendredi 14 octobre 2016

9h30 école Henri Martin, 329 rue Gabriel Péri, 92700 Colombes

 

Contactez-nous à cie.abp@gmail.com si vous souhaitez assister à une de ces représentations

 

 

 

  

Septembre 2016 : Arable à la Maison d'arrêt de Versailles et à la Maison Centrale de Poissy

 

La princesse au coeur en forme d’urne

Au destin de cage d’escalier toujours repeinte

en période électorale

La princesse aux feux de détresse

Le prince au torse bombé

A la virilité pleine d’hélium.

Couper les patates pour faire des frites

Cuire le pain,

Débarrasser la table,

Passer la serpillère.

Toute la banlieue brûle, sauf le torchon

 

 

Texte et Mise en scène : Karima El Kharraze

Jeu : Estelle Lesage et Mouna Belghali

Création sonore : Vincent Lendower

 

 

Ce texte a bénéficié de l'aide à l'écriture du Centre National du Théâtre

Une production de la cie A Bout Portant en partenariat avec le Collectif 12 et le Théâtre Eurydice

Avec le soutien du Conseil Général des Yvelines, de la DRAC Ile de France et d'ARCADI dans le cadre des plateaux solidaires

 

 

 Le texte Arable  est disponible aux Editions Les Cygnes : http://lescygnes.fr/ARABLE.150.html

Pour le commander en ligne : cliquer ici