Crédits Photo : Mélanie Leblanc


Créée en 2006 à Paris par l’autrice et metteuse en scène Karima El Kharraze et le comédien Bryan Polach, À Bout Portant se veut une compagnie attentive aux réalités sociales et politiques d’une société postcoloniale qui s’ignore. En 2007, elle présente au Jeune Théâtre National Le Mouton et la Baleine d’Ahmed Ghazali puis Malcolm X de Mohamed Rouabhi avec Léonie Simaga au Théâtre-Studio d’Alfortville. En 2009, L’Extraordinaire voyage d’un cascadeur en Françafrique reçoit le Prix Paris Jeunes Talents. 

 

Depuis 2013, Karima El Kharraze travaille entre la France et le Maroc. Elle a tourné le spectacle Arable (texte publié aux éditions du Cygne) créé en 2013 et Madame Flyna, une petite forme autour de la figure de Touria Chaoui, première femme aviatrice du monde arabe. Elle mène également avec la réalisatrice Hélène Harder le projet transmedia Casamantes (soutenu par le CNC). 

 

La compagnie est associée au Collectif 12 à Mantes-la-Jolie où elle a créé en mars 2017 Le Cafard et L’Orchidée destiné au jeune public qui sera joué à l’Institut Français de Casablanca en décembre 2017.

 

Dans une démarche proche de la création collective, la compagnie A Bout Portant envisage la salle de spectacle comme un lieu d’échanges. Depuis sa création, les artistes de la compagnie mènent en France et au Maroc des ateliers ou des stages d’écriture et de théâtre dans des écoles, des collèges, des lycées, des centres sociaux, des maisons d’arrêt ou encore des associations. 

 

Pour différents projets, la compagnie est soutenue par la DRAC Ile de France, la Région Ile de France, l’ADAMI, la Spedidam ou encore l’Institut Français du Maroc.